A vos côtés

Feb 24

Corero




Au cours des derniers mois, les attaques DDoS ont augmenté en fréquence, capacité, et efficacité générale.

Ceci n'est qu'un échantillonage.

Vous remarquerez un grand nombre de pics sur ce tableau qui indiquent des attaques particulières qui atteignent ou dépassent 300Gbps par seconde.

Les attaques de 100Gbps ne sont plus exceptionnelles, et il y a très peu d'environnements qui peuvent supporter cette catégorie d'attaque.

20% du temps d'arrêt du datacenter est attribué à des attaques DDoS.

Le temps d'arrêt moyen est de 86 minutes, entraînant un coût moyen de 86k$ avec un dommage total moyen de 700k$.

C'est un problème sophistiqué qui nécessite une "First Line of Defense" telle que proposée par Corero.